jeudi 21 janvier 2016

Et hop, 1 mois !

La motivation des débuts, j'ai démarré le 2 janvier !

J'ai trouvé la référence du JEAN bootcut de bordel-que-c'est-sexy (99). Donc je l'ai pris en 4 couleurs. Bon, ces neuneus n'ont pas pensé à préciser "pas faits dans la même usine et 2 ont du stretch.

J'ai eu le plaisir d'aller voir The Hole. Est-ce un cabaret (56) ? Je pense que oui !

D'autres sont en bonne voie. J'ai même eu des propositions d'aide pour aller manger ici et là. Go go go !!!

lundi 21 décembre 2015

101 choses à faire... avant mes 33 ans

Voilà. Je suis accro. Oops... I did it again! comme on dit.
Je repars pour 101 projets, avec toujours pas l'intention de compter 1001 jours pour les réaliser. Je reprends une partie de la liste terminée (ou pas) le mois dernier, et je me lance de nouveaux défis avant mes 33 ans !

1. Faire le tour des sites sacrés du Mexique
2. Faire un coucou aux Mohaï de l'île de Pâques
3. Visiter Medjugorje
4. Partir en randonnée dans la forêt primaire en Pologne
5. Marcher sur la mer gelée en Finlande
6. Tester les sources chaudes en Islande
7. Refaire de la plongée
8. Rencontrer les Indiens d'Amérique
9. Voir le Grand Canyon
10. Aller en Nouvelle-Zélande
11. Me baigner dans un lac de montagne
12. Faire de l'accrobranche
13. Retourner à Europapark
14. Aller dans un parc Sixflags
15. Manger au Portugal
16. Me balader en Ecosse
17. Nager avec les dauphins
18. Sortir par -40°C
19. Faire du kayak
20. Faire une rando à cheval en forêt
21. Nager dans une piscine de mousse
22. Randonner dans le désert
23. Déménager la Môman
24. Vider le grenier de Mamie
25. Ne plus être allergique à l'ail ni à l'huile essentielle de lavande
26. Remettre ma jambe droite en marche parfaite
27. Pouvoir lever la jambe tendue à 90°
28. Danser sous la pluie
29. Avoir un mannequin à mes mesures
30. Vider mon box
31. Inviter à dîner les amis déménageurs/ouvriers
32. Réussir des tortillas
33. Goûter les pancakes de Cameron #CamCakes
34. Relancer un Crowdfunding (Bonus : le réussir)
35. Obtenir la certification SPCare et la mettre en pratique
36. Organiser un atelier d'art-thérapie
37. Retourner au Crazy Horse
38. Dans le cadre de mon autre job, signer une vente immobilière
39. Manger des cranberries fraîches
40. Chanter face à un public avec un micro (le karaoké ne compte pas)
41. Manger des mulberries
42. ...et des huckleberries !
43. Avoir un compte de résultat positif
44. Voir un spectacle du Cirque du Soleil
45. Aménager un jardin potager
46. Pouvoir soulever mon propre poids à la presse
47. Traduire un livre (en entier)
48. Publier une nouvelle sur un support rémunérateur
49. Passer une demi-heure dans un caisson d'isolation sensorielle
50. Participer à un shooting avec un(e) photographe pro
51. Refaire 3 séances de Constellations Familiales
52. Recruter 2 VDI pour la Loveforce
53. Recruter 2 consultants pour l'autre job
54. Laver et/ou revendre le linge de maison vintage
55. Déjeuner avec Teal Swan
56. Assister à un spectacle de cabaret
57. Manger du Street Food à la Française à Lyon
58. Bruncher au Rainbow Room en robe du soir
59. Terminer mon manteau long (couture)
60. Faire un voyage en van/camion
61. Conduire une voiture de sport ou de collection sur circuit
62. Faire de la tyrolienne sur un loooong parcours
63. Sortir d'un Escape Game
64. Repasser mon brevet pour pouvoir plonger...
65. Faire dédicacer "Smoke gets in your eyes"
66. Découvrir ce qu'il y a sous les pyramides de Bosnie
67. Faire de la luge
68. Utiliser chacun des moules en silicone que je possède
69. Faire un tour de SkyScreamer
70. Aller à un stand de tir, voir si ça me fait aussi des bleus
71. Pouvoir toucher mes orteils jambe tendue
72. Tenir 1h sur le vélo
73. Suivre un cour de poterie (tour)
74. Poser les plinthes
75. Peindre le cadre de fenêtre et la porte
76. Changer de PC
77. Imprimer une série de T-shirts
78. Rencontrer 10 des 55 'personnages' de  #TheAdventuresOfMenlowParker
79. Organiser un Death Café
80. Faire des macarons vegan
81. Servir de modèle coiffure
82. Monter une mousse au chocolat à l'eau
83. Avoir lu les deux grandes séries de Diana Gabaldon
84. Crocheter un vêtement
85. Savoir appliquer un contouring (maquillage)
86. Savoir utiliser un coupe-chou
87. Aller suer en boîte mais PAS en vacances
88. Aller à une milonga... et m'amuser
89. Installer la prise sous le plan de travail
90. Assister au tournage d'une émission de télé
91. Récupérer toutes les contreparties de crowdfunding 2015 en attente
92. Avoir de l'eau filtrée chez moi
93. Gagner un concours PAS par hasard
94. Que la boutique en-ligne le soit, et active
95. Apprendre la valse 
96. Trouver 2 co-auteurs pour FeuilleDeChoux
97. Ecluser la moitié de mon stock de marchandises IDJY.fr
98. Finir mon tour des Brasseries Flo de Paris
99. Retrouver un jean qui me va aussi bien que le noir acheté en septembre
100. Faire un truc avec le tissu imprimé "Livres" 
101. Mettre un pied dans l'océan Pacifique

mardi 17 novembre 2015

101 choses à faire avant d'avoir 30 ans : le verdict

Voilà. J'ai officiellement 30 ans.
Ce projet inspiré de 101 things in 1001 days est terminé. En un peu moins de 2 ans, beaucoup de choses se passent, à commencer par le temps. Mes objectifs ont changé (un peu). De nouveaux projets ont vu le jour (beaucoup). De nouvelles opportunités se sont présentées.
Voici une partie de ce que j'ai fait avec ce temps...

Réalisé :  31/101

1. Finir les travaux dans mon appartement parisien
Un "long run" comme on dit. J'avais commencé en septembre 2010. J'ai vécu dans 11m² chauffés au four, dans 20m² pas chauffés du tout, dans la poussière et dans les bâches plastiques, dans les cartons IKEA et les pots de peinture. J'aurai appris des techniques de second-oeuvre et des bases de feng-shui. Quel beau projet ! (bon, j'avoue, j'ai pas posé les plinthes...)
2. Lancer la boutique en-ligne
Lancée... Crashée... 
3. Devenir Maître Reiki enseignant
Next step : enseigner !
10. Apprendre à plier les samossas et les nems
Théoriquement, c'est bon. Il me faut juste des cobayes pour le prouver !
17. Me teindre en bleu lagon
J'ai trouvé ma couleur ! J'ai aussi adopté le vernis à ongles et tenté la teinture des cils !
18. Lire Harry Potter
Merci la bibliothèque ! Pas merci à l'auteure qui a ruiné une partie de la grammaire Anglaise.
19. Faire un trek en Irlande
Vivement que j'y retourne, côté Ouest !
24. Perfectionner le tango
J'ai repris des cours, j'ai adoré, je vais continuer.
25. Manger des sauterelles grillées
Et même des Molitors. Merci Jimini's :)
27. Visiter les pyramides d'Egypte
28. ...et puis les temples, tant qu'on y est !
Quel bonheur de faire cette visite sous un angle spirituel plutôt que purement touristique. Chanter dans la Chambre du Roi de la Grande Pyramide est une expérience unique.
29. Faire un stage de chamanisme
L'une des premières réalisations de ce projet. J'ai très envie de repartir en voyage...
35. Organiser un séminaire en France avec un sommité internationale
Encore ! Encore !
36. Revendre/donner les fringues que je ne mets pas
Encore... Encore... Pffff...
42. Porter au moins une fois chaque pièce de lingerie que je possède
C'est une opération à flux tendu... comme un string !
46. Apprendre à lire plus rapidement
Profitez des formations gratuites quand vous êtes chef d'entreprise !
51. Aller au Parc Astérix
Merci Sweetie !
56. Visiter Barcelone
Merci DonQuichotte (comprendra qui pourra)
63. Aller à Disneyland en robe de princesse
66. Me baigner dans de l'huile d'olive
Tout le monde devrait le faire une fois dans sa vie !
70. Me racheter une poêle à frire
Dehillerin, rrrrr...
81. Manger des fruits de mer en Bretagne
82. Trouver de vieux arbres à Brocéliande
Merci Aurore pour l'invitation !
83. Chanter (bien) Take On Me
Je vous conseille le Kara-K.O. au moins une fois dans votre vie parisienne !
86. Manger dans le noir
Merci les Girls !
87. Faire un masque en cuir
Merci Julia.
88. Manger des cuisses de grenouille
Merci Thanos.
89. Danser avec Brian Scott Bagley
95. Voir le Machu-Pichu
99. Faire du pole-dance
100. Revoir des gens que je n'ai pas vu depuis au moins 7 ans

Reportés à "un jour" : 16/101

6. Terminer un cycle complet de cure du foie/vésicule biliaire
A cause de ce truc, quand je mange du pamplemousse, j'ai un goût d'huile d'olive dans la bouche.
16. Avoir des bases de Mandarin
J'ai une nouvelle voisine que je vais devoir tanner pour avoir des cours.
22. Valser en crinoline
23. Apprendre la valse... hum.
Je ne peux pas stocker une crinoline chez moi...
34. Faire 100 cupcakes en une journée
LE jour où j'ai des amis à goûter !
38. Apprendre à utiliser la recouvreuse
...je hais le jersey. Encore et toujours.
39. Enregistrer le chant sur un album de je ne sais pas qui
Si quelqu'un m'entend... ;)
45. Lire le mode d'emploi de l'appareil photo
Je pense qu'il mourra avant.
52. Utiliser le coupon de moumoute bleue
Si quelqu'un a des idées qui ne sont pas de l'ameublement ET qui sont portables autre part qu'à Londres.
53. Faire la robe en voile à la Môman
...ou pour moi-même, en fait.
67. Jouer dans un piscine à balles
Gniiii !!!
68. Fêter mes 5 derniers anniversaires
Je ne suis plus à ça près, et j'inclurai la piscine à balles !
74. Apprendre le massage Amma
Changement de priorités :)
77. Récupérer mes fichiers sur le vieux disque dur
Récupérer le vieux disque dur... hum.
79. Apprendre l'anatomie humaine de base (os, muscles et organes)
Mouais.
97. Développer mes autres sens
Disons que ça va se faire tout seul...

Abandonnés / Plus d'actualité : 21/101

9. Installer le Pôpa
Ahem... Note personnelle : ne pas faire de projets dépendants de personnes extérieures.
14. Vivre dans un château
J'avais vu un château, rencontré des gens, imaginé un projet... mais ce n'était pas "ça". Quand quelque chose ne fonctionne pas, c'est qu'encore mieux nous attend !
32. Coudre un corset
Je n'ai plus vraiment envie de relever ce défi. J'ai mieux à faire de mon temps ;)
37. Remplacer toute ma vaisselle de service par de la terre cuite
J'aime aussi l'inox et le bois. Donc "toute" n'est plus d'actualité.
40. Utiliser un chalumeau de soudure
43. M'offrir un coup de laser
44. Cuisiner une vraie choucroute Alsacienne
55. Savoir faire une vidange
59. Manger du poulpe vivant
61. Relier tous mes grains de beauté entre eux et voir ce que ça donne
62. Faire du body-painting
69. Manger un oeuf d'autruche
71. Me déguiser en Cousin Machin
73. Me faire un moulage de tête en plâtre
75. Aller à une messe Orthodoxe
No comment.
76. Faire frire le kilo de chips à la crevette
78. Amener les cendres de mon oncle en Irlande
92. Lire un autre tome de "A song of ice and fire"
"Je... Voulais... Te dire... Que je... t'attends... Je t'attends... Tout l'temps..."
93. Apprendre à me battre au bâton long
J'arrête un peu le GN, et à moins d'une apocalypse je n'aurai pas besoin de me battre
98. Trouver l'occasion de porter mes corsets
101. Organiser un GN

Les projets en rouge ont été avortés pour des raisons hors de mon contrôle et non-modifiables.


Toujours en projet :

Voyages

4. Faire le tour des sites sacrés du Mexique
5. Faire un coucou aux Mohaï de l'île de Pâques
11. Visiter Medjugorje
12. Partir en randonnée dans la forêt primaire en Pologne
13. Marcher sur la mer gelée en Finlande
20. Tester les sources chaudes en Islande
26. Refaire de la plongée
30. Rencontrer les Indiens d'Amérique
31. Voir le Grand Canyon
41. Aller en Nouvelle-Zélande
47. Me baigner dans un lac de montagne
48. Faire de l'accrobranche
49. Retourner à Europapark
50. Aller dans un parc Sixflags
57. Manger au Portugal
58. Me balader en Ecosse
60. Nager avec les dauphins
64. Sortir par -40°C
72. Faire du kayak
84. Faire une rando à cheval en forêt
85. Nager dans une piscine de mousse
96. Randonner dans le désert

Déplacements et réorganisation

7. Déménager la Môman
C'est en cours. On attend la fin des travaux en 2016 !
8. Vider le grenier des Grand-Parents de Mamie

Santé

15. Ne plus être allergique à l'ail ni à l'huile essentielle de lavande
90. Remettre ma jambe droite en marche parfaite
91. Pouvoir lever la jambe tendue à 90°

Divers

21. Danser sous la pluie
33. Avoir un mannequin à mes mesures
54. Vider mon box
80. Inviter à dîner les amis déménageurs/ouvriers
94. Réussir des tortillas

lundi 7 septembre 2015

Fils de bâti : coupez-les tous !

J'ai un toc. Une maniaquerie qu'attrapent beaucoup de couturières : quand je vois des vêtements de confection (prêt-à-porter), j'observe les finitions et j'ai les dents qui grincent (souvent).

Dans la rue, il y a une chose qui m'horripile : le fil en X qui tient les fentes sur l'arrière des vestes et des jupes.
Que vous gardiez vos poches cousues ne me dérange pas... mais ce fil, c'est un peu comme l'étiquette autocollante sur les casquettes : à moins que quelqu'un en fasse une mode, c'est juste pas joli !


A quoi sert le fil en X 

Les fils de bâti servent à tenir le vêtement en position "droite" jusqu'à la livraison. Par exemple, un vêtement est repassé sur une machine automatique avant la mise en rayon. Si le pan de tissu qui couvre la fente n'est pas aligné, ou la poche pas bien plaquée, ça fait un faux-pli !

Ce qu'il se passe si vous ne coupez pas les fils de bâti

Sur les poches, ça vous empêche de les utiliser. Par contre, c'est plus simple à repasser.

Ce qui est choquant, c'est sur les vestes. Il y a une fente (ou deux) à l'arrière, pour s'accommoder de la marche au niveau des hanches. Si la fente ne peut pas s'ouvrir, et parce que le point de couture est fait en bas, à la marche, vous allez voir s'ouvrir une sorte de trou, et le tissu autour se tendre. A la longue, le vêtement peut s'en trouver fragilisé.



Technique de coupe des fils de bâti

Pour le fameux X, rien de compliqué : c'est un seul fil, donc un coup de ciseaux sur l'endroit, puis tirez au niveau des noeuds.

Pour les poches, c'est un seul fil qui réunit les deux morceaux. Essayez de passer un doigt par l'une des extrémités. En jouant un peu, vous allez vous rendre compte qu'il n'y a de noeud que sur l'un des côtés.
N'essayez pas de tirer sur le fil : vous risquez de déchirer la doublure.
Quand vous arriverez au dernier point du fil, coupez-le simplement. Il finira pas rentrer dans la doublure et s'y perdre.

Pour les étiquettes cartonnées (notamment sur les sous-vêtements), prenez des ciseaux de broderie (fins et pointus) ou un découd-vite et coupez les fils visibles SUR le carton. Ensuite, tirez simplement sur le noeud de l'autre côté, doucement.

vendredi 4 septembre 2015

Protection ritual: putting under a bell

This is the English translation of my previous blog.


This ritual is no magic. From what I understand now, it uses the principles of Quantum science. It is not linked to any religious belief and can be use by anyone who knows how to write, or eventually draw and imagine/visualize.
If you think your partner could benefit from it but won't believe in anything spiritual, just use the amazing: "What do you have to lose?".

Principle of the protection ritual

You are putting the person under a glass bell (like cheese). Anything this persons sends towards you, wether consciously or unconsciously, will be sent back. You will not be under that person's influence anymore.


Necessary gear

- 1 blanck sheet of paper (min. 10x10 cm / 4 in square)
- 1 rigid piece of cardboard or wood, or any book that is at least the size of the paper that you won't miss for the next months: you will use it to move the contraption easily.
- 1 glass or jar, not too big (usually I take peanut butter or a whisky glass that is clean and without writings)
- 1 pen that works well

How to

Set yourself at a table, in a calm environment.
Put the paper on the rigid medium/book.
Put the glass upside-down on the paper to see how much space you can use to write "inside" the glass.

Write the name of the person you think causes you trouble, so when you put the glass over it the name will fit into it with a bit of margin.

You can do it on several lines, and preferably visualize the person's face when you write the name.

Put the glass upside-down over it, like a bell. Keep it steady by pressing one finger onto th bottom, so you will easily be able to work your pen around the glass.
Use the pen to make a seal by tracing alongside the glass and onto the paper. You can go back and forth several times, but the circle must be complete. Imagine this makes the contraption air-tight.
When the seal is in place, do not move the glass onto/from the paper, or you'll have to start again.

Put the bell in a place it won't risk being bumped into: top-shelf, above the wardrobe, in a closet (if pets).
If necessary add a sign "Please do not touch - Tell [...] if you happen to do it by mistake".

Every 3 to 6 months, undo the contraption, clean the glass (dishwasher is fine). If you feel it is necessary, make a new one.

The effect is often immediate. If you happen to meet the person and feel pressured, just imagnine a mini-person yelling inside the bell like a trapped mosquito, and give it a BIG smile.


If the person is deliberately into a putting a spell on you, you will probably have news within 2 weeks, seing her panicked because all the bad happening to you before is happening to her now. Leave her to understand it by herself, and she will be better as soon as she stops trying to get at you.

For an extra boost, and if you know how to, program a crystal to spread Love, and put it above the glass.

Possible side-effects of the protection ritual

As said before, the person under the bell might experience bad things. Don't worry, it is not your fault: you are just doing a back to sender passive effet.


If the person really wants to hurt you and is versed enough into magic, she can protect herself from your protection. If you see one of your family member starting to behave strangely, have him/her put that person under a bell. The back-to-sender will happen to the equivalent person on the other side, with double-power. Usually, it starts with the partner, then the child or pet.
I have been used this way to hurt my mother. That person's son brke his leg the next day.

It could be that several people work on you in a group. If so, check how many (with a pendulum, for example) and write "That guy and the 3 other people".


You always know the person who started it, even if she/he uses a surrogate for the ritual (call-on voodoo wizard or something). Then just write "That person and the one helping him/her".

You can only do that for yourself. You cannot do it in place of someone (this would be meddling with free-will). 
If you have a pet under attack, then visualize the pet linked to your Heart by a glodish-light thread when you make the bell. If possible, have the pet on your lap.

dimanche 30 août 2015

Constellations familiales : danger ou pas ?

Quand on chercher sur internet "Constellation(s) familiale(s)" on nous propose : secte, danger, arnaque, magie...

J'en ai débattu avec Michelle Duhamel, praticienne en Constellation Familiale depuis plus de 30 ans, à la suite d'un stage de 3 jours sur le sujet.

Qu'est-ce que les constellations familiales ?

La constellation familiale (ou méthode systémique) est dérivée de la psycho-généalogie. Elle s'appuie sur le principe que nous héritons des gènes de nos ancêtres, mais aussi des éventuels traumatismes subis et souvent cachés et non-résolus de ceux-ci. C'est pour cela que nous développerions certaines pathologies chroniques ou graves, ou que nous mettrions en place des schémas de ratages répétés.
Le praticien va simuler la lignée d'une personne et lui permettre de visualiser la situation d'un point de vue extérieur, se détachant ainsi de l'émotion trop forte et de son point de vue forcément biaisé par le poids de l'héritage émotionnel. De cette manière, le cerveau va comprendre ce qu'il s'est passé et le praticien va chercher littéralement l'équilibre du corps (bien campé sur ses deux pieds, bien dans ses pompes) afin de confirmer que le traumatisme est intégré et reconnu.

Comment fonctionne la constellation familiale en pratique ?

Une personne qui veut poser sa constellation va devoir faire des recherches généalogiques au-moins jusqu'aux arrière-grand-parents. Elle va noter particulièrement les naissances, avortements, fausse-couches, morts violentes, suicides, abus physiques, faits de guerre, déracinements, les éventuels mariages inter-religieux, les ancêtres ayant eu des difficultés similaires aux siennes (entreprises qui ferment, banqueroute, coupures familiales, impossibilité de trouver un partenaire...) et tout autre événement connu ou fortement supposé ayant pu créer un traumatisme psychologique ou émotionnel.

La personne ayant donné ces informations et éventuellement un sujet qu'elle voudrait travailler, le praticien va lui demander de choisir dans le groupe une personne qui incarnera son père, une autre pour sa mère, et une dernière pour elle-même.
Elle va ensuite investir les personnages ayant donné leur accord, en posant les mains sur leurs épaules et en pensant au sujet et à la personne qu'ils représentent, puis en allant les placer : certains mettront les parents face à face et l'enfant au milieu, d'autres côte à côte, à des distances variables.
Puis la personne va s'asseoir de manière à pouvoir voir le maximum de visages parmi les personnages.

Le praticien va ensuite demander aux personnages quels sont leurs ressentis physiques : chaud, froid, douleur, ancrage... et faire bouger les personnages les uns par rapport aux autres, faisant éventuellement entrer les grand-parents de l'un ou l'autre jusqu'à trouver la source des ressentis négatifs. Le praticien pourra demander de prononcer certaines phrases ("Je suis content de te voir", "J'ai beaucoup souffert de...", "Je reprends ce fardeau"...) qui vont influer sur le ressenti de certains personnages.

Quand la source est trouvée et le souci réglé, la personne va reprendre son rôle et sa place dans la lignée, littéralement.

Ce qui peut arriver durant une constellation familiale :

Durant ces trois jours, j'ai vu une personne présenter les symptômes physiques d'une crise d'épilepsie tout en ayant le regard et le dialogue clair car c'est l'ancêtre qui vivait ceci et non elle-même. J'ai vu des crises de larmes, de la colère, des chutes rattrapées, des sourires... J'ai ressenti le poids d'un fardeau : nous passions une valise le symbolisant, qui devait faire 5kg ; mes genoux ont cédé quand on me l'a donnée, comme si je portais 2 packs d'eau à une main. J'ai eu envie de vomir ou encore l'impression d'être transpercée ou plongée dans de l'eau glacée. J'ai aussi ressenti de grands soulagements et une véritable libération.
Tout ceci en tant que personnage ; je vous parlerai de mon cas plus bas.

Le danger des constellations familiales

Une chose est sûre : ce n'est pas anodin. La personne qui pose sa constellation se dévoile à un groupe d'une dizaine de personnes le plus souvent. Elle s'expose aussi à voir remonter des secrets de famille à travers la bouche d'inconnus (s'il y a des clairvoyants dans le groupe, les questions trouvent rapidement leur réponse), comme par exemple des fausse-couches, ou encore des adoptions inter-familiales (la tante qui élève le neveu car elle n'a pas d'enfant et l'autre en a trop...) pas toujours volontaires, voire des abus sexuels.
Si vous étiez chez un psy et que vous découvriez ceci, il ne vous lâcherait pas dans la nature comme ça (si c'est un bon psy). Le praticien va devoir faire attention à ne pas chambouler la personne en adressant un problème à la fois et en sachant où s'arrêter.
On pourrait techniquement travailler sur la même personne pendant une journée, en remontant la lignée paternelle ou maternelle sur 30 générations (même si l'information n'est pas disponible, le ressenti est universel et indépendant des contraintes temporelles). Il se pourrait cependant que cette personne devienne folle, perde la notion de son identité, comme un relooking complet avec de la chirurgie esthétique et tout à coup vous ressemblez à Mickeal Jackson avec les cheveux roses et la peau verte : vous ne vous reconnaissez plus, et c'est normal, car toute votre vie s'est construite autour de cet héritage traumatique.

Un stage de constellations familiales équilibré, presque idéal

C'était ma première session. J'ai choisi (ou plutôt, je suis tombée par hasard) sur un atelier complété par de l'art-thérapie (je n'en avais jamais fait avant) organisé par une personne en qui j'ai toute confiance, et dans un lieu propice à ce type de travail.
Le groupe se composait de 80% de personnes dites sensibles (médium, clairvoyant, empathique...) et nous avions 3 personnes présentes spécifiquement pour soutenir les participants en cas de libération émotionnelle forte (qui engendre des réactions physiques parfois violentes, s'apparentant à l'hystérie si elle n'est pas accompagnée). Autant dire que ça a dépoté !

Quand j'ai posé ma constellation, j'avais l'intuition de la source du problème (n'ayant jamais travaillé sur cette branche de la famille). Ce ne fut pas le cas de tout le monde, et certains ont eu des surprises !
Je n'ai pas ressenti grand-chose en voyant les personnages évoluer comme dans une pièce de théâtre que l'on met en scène, mais je suis comme ça en général. Quand j'ai repris mon rôle, j'ai eu l'impression de récupérer les informations vécues par mon "double" et j'ai senti mon centre de gravité se déplacer.
J'avais une phrase à dire à mes parents, mais je n'en étais pas capable, alors la praticienne a demandé à des femmes forte de la lignée de m'épauler. J'ai pu dire cette phrase et j'ai senti un poids se lever. J'ai pleuré violemment, jusqu'à avoir du mal à reprendre mon souffle. Et puis c'est passé.

Il faut 3 mois pour avoir l'effet intégral de cette libération, mais je sens déjà une différence dans la façon dont je vois la vie. Est-ce purement psychologique ? Mon cerveau doute qu'il suffise à mon grand-père décédé d'avouer à son fils qu'il n'a pas su gérer quand il avait 5 ans et qu'il est désolé pour que ma vie change.

Choisir un stage de constellations / un praticien

Renseignez-vous. Regardez les retours sur les éventuels sites. Appelez pour voir si vous accrochez.
De toute manière, si ce stage n'est pas pour vous, vous ne pourrez pas y aller (2 annulations la semaine précédente pour celui où j'étais). J'ai une confiance totale en la praticienne citée plus haut.
L'art-thérapie est un bon moyen de revenir sur Terre après un tel stage, et j'aurais peut-être eu du mal à me (re)poser si je n'avais pas eu cette opportunité.
Pour plus de détails, allez voir le site Reliance Sacrée.

samedi 1 août 2015

[Parabole] Le resto des relations amoureuses

Vous êtes au restaurant. Vous voulez un dessert. Vous avez déjà passé des heures à regarder le menu. Et là, le serveur vous ignore.
Que lui avez-vous fait ? Il ne vous aime  pas ? Vous lui rappelez son ex ou sa mère ?

Faut-il le harceler ? Il pourrait s'énerver, cracher dans votre dessert...
Faut-il attendre qu'il vous remarque ? Avec un grand sourire ou en pleurant ?
Encore des heures sont passées à vous demander quoi faire. Vous avez vraiment faim...

Ou alors il est sourd. Ou misogyne. Ou vous êtes moche. De toute façon, c'est forcément de votre faute. Vous avez l'air trop pauvre pour être dans un resto pareil : il sait qu'il n'aura pas de pourboire avec vous... même si vous voulez lui en donner un. Ou alors il est gay, donc vous n'êtes pas son type : c'est ENCORE votre faute !!!

L'autre solution ? Partir, le ventre vide. Mais au moins, vous ne l'aurez pas énervé, il n'aura pas craché dans votre dessert, vous n'aurez pas eu l'air nouille en souriant ou pleurant devant tout le monde...


Voici ce que j'ai expliqué à plusieurs personnes qui n'appliquaient par le premier accord Toltèque : ne pas faire de suppositions.
Ces personnes passent souvent tellement de temps à s'inquiéter qu'elles en oublient de vivre. Pour beaucoup, la personne convoitée est leur SEULE ET UNIQUE chance de bonheur AU MONDE.
Mais tout ça, c'est dans la tête...


Si vous étiez dans un restaurant, un vrai, comment réagiriez-vous dans cette situation ?
Vous pourriez vous énerver (un peu)... mais tout le monde sait que pour être aimé il faut être gentil.
Vous pourriez vous lever et aller voir le serveur... mais tout le monde sait qu'il faut attendre sagement, ne pas prendre d'initiative, parce que votre partenaire, votre âme-soeur sait lire dans vos pensées.
Vous pourriez aussi vous lever et partir prendre ce dessert autre-part (l'Univers vous a envoyé le signe que ce dessert n'était pas pour vous). Il se peut même que le serveur vous rattrape, s'excuse, vous explique qu'il était très nerveux parce qu'il vous trouve magnifique et n'osait pas s'approcher. Vous aurez son numéro et vous irez éventuellement prendre un verre... mais tout le monde sait qu'on n'a qu'une seule chance à l'amour, qu'il n'y a qu'une seule personne sur Terre capable de vous aimer, et que si vous vous loupez vous allez mourir seule et frustrée.

Etes-vous vraiment comme tout le monde ?